LE REQUALIFICATION DU CENTRE VILLE

L’étude urbanistique réalisée à la demande de Michel Serrano, Maire, il y a quelques mois, a notamment montré tout le potentiel d’attractivité du centre-ville de Pont-de-Beauvoisin Isère. Ce sont ces conclusions qui guident aujourd’hui les actions municipales menées dans le cadre de la rénovation urbaine. Concernant le cœur de la commune et plus particulièrement la rue Dumas A., la municipalité a décidé de mettre cette artère en sens unique partiel, soucieuse de sécuriser le  déplacement des piétons avec pour objectif aussi de redynamiser le commerce du centre-ville et rendre l’habitat plus attractif.

Ces travaux d’élargissement des trottoirs se sont poursuivi  rue de Belley, artère très fréquentée notamment par les scolaires.

A l’issue des ces travaux, le cheminement piéton entre le lycée PRAVAZ, le collège JEANNE D’ARC et la place de la République est entièrement sécurisé et accessible aux personnes à mobilité réduite.
A travers les nombreux travaux réalisés cette année, les élus ont pour objectif de rendre la commune plus attrayante, au bénéfice de tous.

Coût de ces travaux :

  • Rue Dumas : 108 000€ TTC. Des demandes de subventions ont été déposées auprès du département.
  • Rue de Belley : 51 100 € TTC. Des subventions ont été accordées par le département (50% du HT) et la région (30% du HT).

AMÉNAGEMENT DE LA PLACE DU 19 MARS 1962 : Réalisation de la première tranche

La démolition de la première partie des bâtiments communaux est terminée. Il s’agissait de déconstruire l’ancien garage des V.F.D. et  la salle du 19 mars 1962, en deux phases : le désamiantage qui a augmenté considérablement le coût, suivi de la démolition.
La salle « POULET » incluse à cette démolition est désormais remplacée par la salle « GAMBETTA » située rue Gambetta à la place de l’ancien office de tourisme.
Ces travaux ont permis l’aménagement d’une quinzaine de places de stationnement supplémentaires.

Coût de l’opération : 66 000 € TTC entièrement financée par la commune

LE NOUVEAU CENTRE TECHNIQUE MUNICIPAL

Le centre technique municipal (ateliers communaux) de Pont de Beauvoisin est situé au centre de la ville, à proximité de la mairie. L’activité est répartie dans 6 bâtiments, sans liaison physique.Ces bâtiments d’époque et de factures différentes sont vétustes en matière d’équipements et ne favorisent ni la cohérence des services, ni des conditions de travail optimales.
Aussi le conseil municipal a décidé, dans le cadre de la requalification du centre ville, de libérer le seul espace disponible en centre ville (surface 6000 m2 ) qui permettra :
–   d’aménager des places de stationnement supplémentaires
–   de construire une médiathèque intercommunale dans le cadre de la communauté de communes.
–   d’agrandir le seul jardin public du centre ville de surface trop restreinte par rapport à l’importance de la population.

Le nouveau centre technique municipal est situé à proximité de la piscine à la place des tennis.
Les travaux ont débuté en juin 2018 pour une mise en service en janvier 2019.

Coût prévisionnel de cette réalisation : 1 080 000 €TTC subventionnée à hauteur de 145 000 € par les services de l’état et 73 000€ par la région.

LES TRAVAUX D’ENTRETIEN DE LA PASSERELLE

Les deux municipalités pontoises ont programmé des travaux sur la passerelle qui relie la place du théâtre de Verdure en Isère à la rue Forville, coté Savoie.
A la suite d’une inspection de l’ouvrage par une société agréée, il s’est avéré nécessaire, pour des raisons de sécurité, de remettre en état cette passerelle.

Les travaux se sont déroulés en plusieurs phases :

  • Mise en place  de l’échafaudage.
  • Décapage par sablage. L’échafaudage a été habillé d’un filet afin d’éviter la propagation du sable dans le Guiers. Ce sable a ensuite été récupéré pour des raisons environnementales.
  • Renforcement des parties métalliques usagées afin de sécuriser l’ouvrage.
  • Mise en peinture de l’ensemble.

Coût total de l’opération : 40 000 € TTC financé à hauteur de 60 % par la municipalité dauphinoise (maître d’ouvrage) et de 40 % par la commune savoyarde.

BÂTIMENTS COMMUNAUX : LA RÉNOVATION DE LA TOITURE DU PRESBYTÈRE

 La rénovation complète de la toiture du presbytère a débuté par la partie charpente couverture :

  • La totalité des liteaux et chevrons ont été renouvelés.
  • L’étanchéité sous toiture a été réalisée par un film microporeux.
  • Des tuiles écailles mécaniques ont servi de couverture.
  • L’habillage d’avant toit sous chevron est en lambris PVC

La partie zinguerie a été changée dans sa totalité

Les bardages bois ont été remplacés par des bardages PVC dont l’intérêt est l’absence d’entretien.

Ces travaux ont été réalisés par la société PILLAUD, implantée à PONT DE BEAUVOISIN depuis de nombreuses années.

Coût de cette opération 49 592 € TTC

Les combles ont été isolées par les services techniques communaux, ce qui permets des économies substantielles de chauffage à la charge de la paroisse.

Une demande de subvention a été déposée auprès du département.

TROISIÈME ET DERNIÈRE TRANCHE DE LA RÉNOVATION DU CIMETIÈRE

La rénovation des allées commencée en 2016 et 2017 se termine cette année pour un montant de 21 054 € TTC.
Le coût global de cette opération est de 113 115 € TTC.

Suite à ces travaux, nous avons constaté avec satisfaction que plusieurs familles ont réhabilité leur tombe. Merci à toutes et à tous pour votre contribution à l’embellissement de ce lieu du souvenir.

De plus, les espaces libres de l’ancien cimetière ont été engazonnés par les agents communaux.

L’ensemble de ces aménagements ont pour intérêt de faciliter grandement l’entretien du cimetière, sans employer de désherbant.
Désormais, la commune de PONT DE BEAUVOISIN n’utilise plus de produits phytosanitaires (herbicides, insecticides, fongicides…) pour l’entretien des espaces publics.

C’est pourquoi une demande de labellisation « Commune sans pesticide » développée dans le cadre de la charte régionale d’entretien des espaces publics « Objectif zéro pesticide dans nos villes et villages » a été déposée auprès de la Fédération Régionale de Défense contre les Organismes Nuisibles.
Les objectifs visés concernent des enjeux à la fois sanitaires et environnementaux : protection de la santé du personnel chargé de l’entretien des espaces publics et celle des administrés, préservation et reconquête de la qualité des eaux.

LA SÉCURISATION DE LA GARE ROUTIÈRE DU LYCÉE PRAVAZ

L’interdiction faite aux automobilistes de circuler sur cette aire n’étant pas respectée, la région, le département et la commune ont décidés de sécuriser cet espace réservé aux lycéens devant emprunter les transports en commun.
Réalisation de douze fosses réservant aux seuls bus l’accès aux quais.
Création d’un cheminement PMR (personnes à mobilité réduite) entre la rue du Pré Saint Martin et l’entrée du lycée.
De nouveaux espaces verts agrémentent cette zone

Coût des travaux : 48 300 € TTC
30% à la charge de la région
50% à la charge du département
20% à la charge de la commune

AMENAGEMENT du carrefour du chemin des Martyrs de la Résistance avec le chemin du Grabier afin de solutionner les problèmes d’écoulement des eaux pluviales.  Coût : 14 668 €TTC

ENTRETIEN annuel de l’ensemble des chemins communaux. Coût : 34 071 €TTC