Suite au diagnostic réalisé en 2013, une rénovation de l’éclairage public s’impose pour plusieurs raisons :

  • Pour des raisons de sécurité, il est indispensable de rénover les coffrets, les plus anciens représentant un danger pour les intervenants (sociétés d’entretien) comme pour les usagers, soit en 2015, 14 sur un total de 27.

  • Le remplacement des 284 luminaires équipés de lampes à vapeur de mercure (BF), sur un total de 668, par des lampes à sodium haute pression (SHF) devient indispensable car interdites à la vente à partir de 2015 et beaucoup trop consommatrices d’énergie : coût pour la commune de la consommation annuelle : 50 530€

  • 226 350 € sont nécessaires à la rénovation de l’ensemble du parc.

.

Travaux 2015

Les investissements 2015 ont concernés :

  • le remplacement de 37 luminaires vétustes.

  • La rénovation de 14 coffrets de commande.

Travaux 2016

Les travaux ont consisté à rénover  2 armoires d’éclairage et à remplacer  68 luminaires non conformes.

A l’issue des travaux 2016, 105 luminaires ont été mis aux normes sur un total à réaliser de 284.

Rénovation de l'éclairage public bis

.

Dans le cadre de sa démarche en faveur des économies d’énergie, la municipalité a décidé en plus de la rénovation de l’éclairage public, d’éteindre une partie de la nuit les lampes inutiles. (parking du lycée Pravaz et une partie du parking de la gare)

Quels sont les avantages de l’extinction de l’éclairage public ?

  1. Préservation de l’environnement. Réduction des nuisances lumineuses pour les riverains, la faune et la flore.
  2. Réduction de la facture d’électricité pour la partie « consommation ».