Communication du Groupement Hospitalier Nord-Dauphiné

Plus aucun doute n’est permis, la fameuse « deuxième vague » Covid-19 touche fortement la France et plus particulièrement les régions Ile-de-France, PACA et Auvergne-Rhône-Alpes. Le Nord-Isère est au cœur de l’épidémie, avec une très forte augmentation des hospitalisations dans les établissements du Groupement Hospitalier Nord-Dauphiné (GHND).

Comme demandé par l’Agence Régionale de Santé, depuis le 16 octobre l’ensemble des soins non urgents a été reporté afin de libérer du temps médical et soignant, ainsi que des lits d’accueil pour les patients qui nécessitent une hospitalisation. De même, afin de limiter les risques de contamination, les visites sont à nouveau suspendues, sauf situations exceptionnelles sur dérogation médicale.

Bulletin de situation

Depuis le 24 août 2020, sur les 4 établissements du GHND, 328 patients ont été confirmés Covid-19 et 16 décès sont à déplorer (12 au Centre hospitalier Pierre Oudot de Bourgoin-Jallieu – CHPO, et 4 au Centre Hospitalier de Pont-de-Beauvoisin – CHPB). 107 retours à domicile après hospitalisation ont également été enregistrés.

Le 27 octobre 2020, le GHND accueille 131 patients atteints de Covid-19 :

„   CHPO : 75 patients, dont 7 en réanimation
„   CHPB : 46 patients
„   CH Intercommunal de Morestel : 8 patients
„   CH de La Tour-du-Pin : 2 patients.

Le taux d’incidence des plus de 65 ans s’accroît considérablement, et les EHPAD de tout le territoire nord-isérois connaissent de nombreux cas positifs. Ainsi, à l’instar de plusieurs établissements, l’EHPAD « Le Thomassin » de Pont-de-Beauvoisin accueille 28 résidents testés positifs à la Covid-19, et 2 décès sont malheureusement survenus. En mesure de protection immédiate, les visites sont de nouveau interdites. Nous poursuivons nos efforts quotidiens pour limiter la contagion.

Augmentation de la capacité de réanimation

La totalité des 10 lits de réanimation du CHPO étant occupés, l’hôpital a équipé dès le 26 octobre 2 lits supplémentaires de l’unité de soins intensifs et continus, reconvertis en réanimation avec l’équipement nécessaire.

Augmentation de la capacité d’hospitalisation

Le service dédié à l’hospitalisation des patients atteints de Covid-19 ne nécessitant pas de réanimation étant complet, deux autres unités se sont mises en capacité d’accueil, tout en maintenant la meilleure prise en charge possible des autres pathologies urgentes.

Des renforts sont espérés suite à l’appel lancé le 26 octobre auprès des médecins, infirmiers, aides-soignants et kinésithérapeutes. A ce jour, une douzaine de professionnels de santé se sont manifestés. Cependant pour ouvrir de nouveaux services en capacité d’accueillir des patients atteints du Covid-19, nous avons besoin de davantage de compétences. Aidez-nous en continuant à nous appeler au 04 69 15 70 62.

Familles, aidez-nous à faciliter les retours à domicile

La coordination avec d’autres établissements du Médipôle de Bourgoin-Jallieu s’organise. Ainsi, le Centre de Soins de Virieu a ouvert des places de soins de suite et de réadaptation pour les patients du CHPO, permettant une sortie d’hospitalisation au plus tôt, libérant ainsi des lits pour de nouveaux patients. Les services d’hospitalisation à domicile se sont organisés pour venir en appui du GHND également.

Nous avons besoin des familles pour nous aider à reprendre le plus tôt possible les patients afin de libérer des places pour des malades aigus nécessitant une hospitalisation.

« Nous sommes face à une épidémie d’une incroyable virulence qui nécessite l’effort de toutes et tous pour faire en sorte que l’hôpital puisse continuer à accueillir de nouveaux patients » déclare Laurence Bernard, directrice du GHND. « Pour cela nous demandons instamment à toute la population du territoire de respecter scrupuleusement les gestes barrières, de porter en permanence un masque couvrant la bouche et le nez et de limiter au strict minimum ses déplacements ».